Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

différence établissez-vous ?—Comment se forment le comparatif et le superlatif français ?

6. “Le seul sentiment qui puisse calmer : (I, B.) D'après quelle règle le subjonctif est-il employé ici ?

7. Peut-on se vanter de les avoir connues ?' (I, B.) Analysez cette phrase et faites ressortir ce qu'elle renferme de particulier à la syntaxe française.

you know it.

III. Traduisez en français :

A. 1. France and England are two powerful countries ; are they not ? 2. Have you ever passed through Spain, Russia, and Italy ? 3. Black and white are two opposite colours. 4. You must give us good bread, good meat, and good eggs;

5. We have bought cheese, beer, and fruit, all very cheap. 6. The General was received in triumph, an honour he well deserved. 7. What's o'clock now, can you tell me? 8. I think it must be nearly half-past nine. 9. I should like you to let me hear from you as soon as possible. 10. Will you be good enough to write me a long letter, full of particulars, in French of course ? 11. But, if I do not know French, what then ?

B. Chaucer was the first great writer of the new language, as well as the founder of a new literature. Although impregnated with the notions of his time, yet in one respect he far outstripped his contemporaries. He was the first who studied and noted differences of character, who essayed to image forth living personages; personages whose past history could be read, whose future actions could be divined, and who, after the lapse of four hundred years, stand forth before our eyes as individuals and as types, and occupy places in our memories like the creations of Shakspeare.-Westininster Review.

41

ROYAL MILITARY ACADEMY, WOOLWICH.

July 1861.

FIRST PAPER.

I.

Traduisez en anglais :

A.

Mort de Turenne. Il monta à cheval le samedi à deux heures, après avoir mangé; et comme il avait bien des gens avec lui, il les laissa tous à trente pas de la hauteur où il voulait aller, et dit au petit d’Elbeuf: ‘Mon neveu, demeurez là ; vous ne faites que tourner autour de moi, vous me feriez reconnaître.' M. d'Hamilton, qui se trouva près de l'endroit où il allait, lui dit: Monsieur, venez par ici; on tirera du côté où vous allez.'Monsieur,' lui dit-il, ‘vous avez raison ; je ne veux point du tout être tué aujourd'hui, cela sera le mieux du monde.' Il eut à peine tourné son cheval qu'il aperçut Saint-Hilaire, le chapeau à la main, qui lui dit: 'Monsieur, jetez les yeux sur cette batterie que je viens de faire placer là.' M. de Turenne revint, et dans l'instant, sans être arrété, il eut le bras et le corps fracassés du même coup qui emporta le bras et la main qui tenait le chapeau de Saint-Hilaire.—Madame de Sévigné.

[ocr errors]

Ne vous suffit-il pas que je l'ai condamné ?
Ne vous suffit-il pas que ma gloire offensée
Demande une victime à moi seule adressée ?
Qu’Hermoine est le prix d'un tyran opprimé ;
Que je le hais; enfin, seigneur, que je l'aimai?
Je ne m'en cache point, l'ingrat m'avait su plaire,
Soit qu'ainsi l'ordonnât mon amour ou mon père,
N'importe ; mais enfin réglez-vous là-dessus.
Malgré mes voeux, seigneur, honteusement déçus,
Malgré la juste horreur que son crime me donne,
Tant qu'il vivra, craignez que je ne lui pardonne.
Doutez jusqu'à sa mort d'un courroux incertain ;
S'il ne meurt aujourd'hui, je puis l'aimer demain.

Racine, 'Andromaque.!

II.

Questions Grammaticales. 1. Écrivez l'infinitif et le participe présent, la première personne du singulier et du pluriel, de l'indicatif présent, de l'imparfait, du prétérit et du futur présent, ainsi que du présent et de l'imparfait du subjonctif, des verbes suivants : veux, allait, hais, su, vivra, meurt.

2. Écrivez le pluriel des substantifs bras, corps, prix, courroux, neveu, chapeau, cheval ; et expliquez la règle grammaticale à ce sujet. Dites le singulier de yeux.

3. Dites le parfait (passé indéfini) de l'indicatif et du subjonctif, au singulier et au pluriel, au masculin et au féminin, de se cacher.

4. Bien des gens.'—Si, à la place de bien, il y avait 'beaucoup,' quel serait l'effet que ce changement produirait sur la construction de cette phrase ?—Expliquez la règle grammaticale sur ce point, et mentionnez les exceptions qu'elle peut admettre.

5. 'Après avoir mangé.'-Quelle est la différence des deux syntaxes, française et anglaise, au sujet du régime des prépositions accompagnées d’un verbe ?-Donnez des exemples.

6

III.

Translate into French :

It was at this moment that two strangers, calling themselves John and Thomas Smith, arrived in the dusk of the evening at the house of the Earl of Bristol, in Madrid. They were the Prince of Wales and the Marquis of Buckingham, who had left England without the privity of any other person than the king, and had travelled in disguise, with three attendants, to the capital of Spain. The project of this extraordinary journey had originated with Gondomar, during his embassy in the preceding summer: its execution had been hastened by despatches received from him in the preceding month. To the youthful mind of Charles it presented a romantic, and therefore welcome, adventure, far superior in point of gallantry to the celebrated voyage of his father in quest of Anne of Denmark: to Buckingham it promised something more than pleasure, the glory of completing a treaty which, for seven years,

had held the nations in suspense. -Lingard, History of England.

:

SECOND PAPER.

1.

Traduisez en anglais :

A.

M. Guizot à M. Casimir Périer. Monsieur, une affreuse catastrophe vient de plonger la famille royale dans le deuil le plus profond, et de jeter dans Paris un sentiment de douleur que la France entière partagera bientôt. Hier matin, Monseigneur le duc d'Orléans, sur le point de partir pour Saint-Omer, où il devait inspecter une partie des troupes destinées à former le camp de Chalons, se rendait à Neuilly pour y pendre congé du roi. Les chevaux qui le conduisaient s'étant emportés, son Altesse royale a voulu sortir de la voiture pour échapper au danger qui la menaçait. Dans sa chute, elle s'est fait des blessures tellement graves que, lorsqu'on l'a relevée, elle était sans connaissance, et qu'elle n'a plus repris ses sens. Transporté dans une maison voisine, le prince y a rendu le dernier soupir, après quelques heures d’agonie, entre les bras du roi et de la reine, et de tous les membres de la famille royale présents à Paris et à Neuilly. Mme. la duchesse d'Orléans est à Plombières, où elle s'était rendue pour prendre les eaux. Des exprès lui ont été envoyés. Dans ce malheur si affreux et si imprévu, leurs Majestés ont montré un courage qui ne peut être comparé qu'à l'immensité de leur douleur.Guizot,

B.

[ocr errors]

La source tombait du rocher
Goutte à goutte à la mer affreuse.
L'Océan, fatal au nocher,
Lui dit: Que me veux-tu, pleureuse ?
Je suis la tempête et l'effroi ;
Je finis où le ciel commence.
Est-ce que j'ai besoin de toi,
Petite, moi qui suis l'immense ?'
La source dit au gouffre amer:
• Je te donne, sans bruit ni gloire,
Ce qui te manque, ô vaste mer!
Une goutte d'eau qu'on peut boire.'

Victor Hugo.

II.

Questions Grammaticales. 1. Quel est l'impératif des verbes jeter, appeler, croire, croître, lier, lire, dire, s'en aller ?

2. Comment écrivez-vous, d'après la nouvelle orthographe généralement admise, le pluriel des substantifs qui se terminent au singulier en ant ou en ent? Quel est le pluriel de ciel, oil, travail, chef-lieu, arc de triomphe ?

3. De quelle manière traduisez-vous en français l'adverbe now dans ces deux phrases ?-I expect him now- -The citizens of the town were now, for the first time, as one of the political orders of the state.

4. Quelle différence faites-vous entre de suite et tout de suite, près de mourir et prêt à mourir, la maison dont je sors et la maison d'où je sors ? 5. Dans ce vers de Voltaire

'La paix est dans ta bouche, et ton coeur en est loin,', à quel mot de la phrase devrait se rapporter, d'après la construction grammaticale, le pronom relatif en ? A quel autre mot se rapporte-t-il d'après le sens ?

6. Pouvez-vous dire en parlant à une personne, ‘Je vous observe que vous sortez de la question’? Si votre réponse est négative, indiquez la manière de vous exprimer correctement.

7. Expliquez la signification de il impose, il s'impose, il en impose.

8. Comment rendriez-vous en anglais ces gallicismes ?—La Seine a pris en 1830. Combien y a-t-il d'ici à la ville ? Je l'ai envoyé faire une commission. Les deux armées étaient sur le point d'en venir aux mains. Les ennemis pensaient nous tailler des croupières. Prenez visée ailleurs et troussez-moi bagage. Je m'en vais le trouver et lui chanter sa gamme.

9. Quelles sont les locutions proverbiales qui répondent en français à to build castles in the air, to worm out his secret, to kill two birds with one stone ?

6

III.

Translate into French :

The Duke of Wellington left to his countrymen a great legacy, greater even than his glory. He left them the contemplation of his character. I will not say his conduct revived the sense of duty in England. I will not say that of our country.

« AnteriorContinuar »